BEYROUTH
     

BEYROUTH

Avril 2011
Ça faisait des années que j' avais envie de voir cette ville, ça résonne en moi comme un mythe, pour beaucoup par les récits photographiques des grands reporters de guerre de la génération Depardon, mais je n'ai jamais voulu y aller en touriste.
Quatre jours de travail pour un spectacle. Je marche dans Ras Beyrouth le quartier du théâtre et puis sur la corniche. Je n'ai pas le temps d'aller ailleurs. Je suis content d' être passé. J' ai aperçu l' Hôtel Continental.